Il y a des fois où je suis en colère contre moi, comme part exemple quand j'ai un nombre incalculable d'encourts et de projets et que je me lance sur ma dernière lubie...... Comme si j'avais encore du temps de disponible.....

Mais bon à force de regarder les tissages de certaines sur facebook, pinterest et les blog j'ai craqué et je me suis lancée dans l'opération tissage (oui je tente piteusement de me justifier).

Ne souhaitant pas investir dans un métier à tisser qui ne pourrait peut être me servir qu'une fois (et oui des fois je me lasse de mes lubies) j'ai créé mon métier à tisser dans une boite de chaussures, pratique économique et écologique.

Et en plus niveau économique le tissage permet d'utiliser tous ses petits restes de laine qu'on garde car il ne faut pas jeter on ne sais jamais.... mais qui sont inutilisables en tricot ou même au crochet car trop petits.

Nous voici donc parties (nous oui car dans ces moments là ma fille est toujours partante pour tester une nouveauté suite aux lubies de sa maman) première étape la création du métier à tisser : dans la boite en cartons j'ai fait des encoches tous les 1,5 cm et j'ai monté ma trame.

Deuxième étape le choix de la laine nous sommes restées basiques avec des tonalités blanche et grises.

 

14457523_1778823625733281_317568539451654027_n

 

Et place au tissage, c'est très très simple mais seule déception la largeur du tissage à diminuée après quelques rangs.

Certainement une erreur de débutante et un problème de tension, nous verrons bien pour le suivant.

 

14448863_1778823589066618_1414228516848536640_n

 

 Voici le résultat : fini glissé sur un petit bout de branche il est parfait pour décorer un mur blanc.

1

3   2

 

Alors oui parfait n'est peut être pas le mot approprié mais moi pour mon premier tissage même s'il a de nombreux défaut comme le principal il est loin d'être droit il me plaît car pourquoi toujours vouloir tout formater et surtout le tissage laisse libre court à la créativité et détend énormément.