Lors d'une balade shopping j'ai découvert l'existence d'un attrapeur de rêves. Oui je reconnais être inculte sur certains domaines... Si vous aussi ce n'est pas grave voici ce que c'est: (merci wikipédia).

Dans la culture amérindienne un capteur de rêves ou attrapeur de rêves est un objet artisanal ojibwé appelé asubakatchin composé d'un anneau, généralement en saule, et d'un filet lâche. Les décorations qui le composent sont différentes pour chaque capteur de rêves. Selon une croyance populaire, le capteur de rêve est censé empêcher les mauvais rêves d'envahir le sommeil de son détenteur. Agissant comme un filtre, il conserve les belles images de la nuit et brûle les mauvaises aux premières lueurs du jour.

Celui que j'ai vu était aussi artisanal et il m'a attiré immédiatement.
Alors voici comment réaliser votre attrapeur de rêves pour de jolies nuits.
Matériel nécessaire :
- du fil de fer ( et oui je n'ai pas de saule sous la main)
- de la laine
- un bout de naperron ou pour les plus courageuses un rond crocheté
- des rubans et bouts de tissus (pour ma part les tons seront beige, rose et gris)
- ciseaux
- aiguille
- pince coupante.
- une boite de bonbons Haribo de préférence pleine..... :-) ou autre selon la taille du rond désiré.

1

Étape 1 : le cercle
En s'aidant de la boite de bonbons Haribo on forme un rond avec le fil de fer. Pour plus de rigidité j'ai fait 2 tours.

2

Avec la laine on recouvre tout le fil de fer en tournant autour.

3

Étape 2 : le centre
On place le naperron au centre du cercle et on le fixe avec la laine.

4   5

 

Étape 3 : la décoration
Placez les rubans, bouts de laine, tresse en bas en essayant de rendre le tout aérien.

6   7

Étape 4 : on dort
L'attrapeur de rêves fini on le pend dans une chambre afin de dormir en toute sérénité.

8

Alors vous avez aimé ?
Cette activité est facilement adaptable à tous niveaux même de jeunes enfants peuvent fabriquer leur attrapeur de rêves et avoir des nuits paisibles.
Surtout n'hésitez pas à m'envoyer une photo de vos réalisations et bons rêves à tous.